[HIST] Les Naos

Discussions autour de l'univers du jeu des Lames du Cardinal (fluff)
Répondre
Avatar du membre
Estarh
Niveau 0
Niveau 0
Messages : 6
Enregistré le : lun. 13 avr. 2020 01:45

[HIST] Les Naos

Message par Estarh »

Bonjour à tous,

Je voulais savoir si certains d'entre vous avaient déjà réfléchis à l'organisation du royaume de Suède et surtout sur sa Loge ambitieuse et indépendante: Les Naos.

Dans le Livre 1 L'univers des Lames j'ai pu trouver quelques bribes de réponses sans savoir exactement comment la Loge agit. Il est précisé qu'elle "règne ouvertement sur le royaume de Suède"

Un peu plus loin nous avons un petit paragraphe sur les unités Hakkapélites et sur l'Ordre de Joramund, de quoi laisser beaucoup de questions en suspens.

Je m'interroge sur la question, pour l'écriture d'un scénario qui prendrait place à la fin de la guerre de trente ans, en Alsace où cette dernière est encore aujourd'hui appelée la Guerre des Suédois !
Modifié en dernier par Estarh le dim. 10 mai 2020 16:02, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Stefan Mœlder
Les Z'auteurs
Les Z'auteurs
Messages : 7
Enregistré le : sam. 18 avr. 2020 22:27

Re: [HIST] Les Naos

Message par Stefan Mœlder »

L'Ordre de Joramund est volontairement vaguement décrite dans les livrets.
Dans le livret 1 pp.40/41, on nous dit qu'ils détiennent tout le pouvoir en Suède et en plein jour. Cela se voit notamment par le chancelier Oxenstierna qui règne ouvertement avec les Naos et le fait que les dragons de cet ordre portent un anneau en or de Joramund à l'index. Ce qui me fait dire qu'ils ne cherchent même pas à se cacher aux yeux de tous.
Il est dit aussi que cette loge est dirigé par trois chefs (dragons) qui seraient les dragons de la mythologie scandinave mais il est bien probable que ce ne soit que des surnoms qu'ils se sont appropriés. Ces trois dragons sont Joramund (bien évidemment), Niddhog et Fafnir.
On sait aussi que les affaires "extraordinaires" du royaume de Suède sont dirigés par une commission secrète directement sous l'emprise des Naos : la "Hemliga Utskottet".
Enfin, il est suggéré que ces dragons sont plus calculateurs que violents.

Dans le livret 3, aux pages 7 à 12, on apprend plein de choses sur eux dans la chronologie.
Notamment la première chose est que Oxenstierna perd de l'influence à la majorité de Christine de Suède. Ce qui laisse présager peut-être des conflits entre la reine et les Naos.

Personnellement, je n'ai pas imaginé toute l'organisation des Naos mais je me suis concentré sur la rivalité entre eux et la Griffe Noire.
Dans ma campagne, j'ai un joueur sang-mêlé, fille d'un Naos, adopté par une famille noble suédoise. La sang-mêlé a été éduqué par son père-dragon puis par sa famille d'adoption, les Watchmeister. Sauf que les Watchmeister veulent combattre l'influence grandissante des Naos et se sont donc alliés à la Griffe Noire. C'est comme ça que le joueur a dû fuir la Suède pour ne pas finir traqué par sa propre famille d'adoption et est allé chercher la protection du Cardinal en offrant ses services sur suggestions de son vrai père comme gage de bonne foi de l'entente entre la France et la Suède (les Naos).

Pour décrire les Naos à mes joueurs, j'insiste principalement sur la figure de Oxenstierna et le fait que ces dragons ne se cachent même pas pour régner.
J'espère que cela peut t'inspirer. Moi je m'en sers grandement en opposition à la Griffe Noire par contraste qui agit masqué et comme le signe de l’ambiguïté de la politique française qui combat la Griffe Noire :dragon5: mais s'allie aux Naos :dragon3: .
J'imagine quelque chose entre le pouvoir politique d'une reine qui veut s'affirmer face à des dragons calculateurs et ivres de pouvoir. Avec bien évidemment le concours de l'aristocratie qui s'arrache soit les faveurs des Naos, soit veulent la combattre pour préserver le royaume, quitte à se compromettre avec le Saint-Empire Romain Germanique, voire La Cour des Dragons. Et sinon pour l'organisation, je reprend la véritable organisation politique du royaume en y mettant des dragons aux postes-clés.

Avatar du membre
Estarh
Niveau 0
Niveau 0
Messages : 6
Enregistré le : lun. 13 avr. 2020 01:45

Re: [HIST] Les Naos

Message par Estarh »

Merci pour ces précisions!

En faisant des recherches j'ai noté une petite incohérence historique: p.8 le pontificat d'Innocent X est annoncé le 15 septembre 1645.
Il s'avère que c'était un an plus tôt en 1644.

Pour moi la différence me permettra d'établir de façon plus concrète l'influence de la Griffe Noire sur ce pape pro-espagnol.
De quoi renforcer les intérêt de la France avec les Suédois.

Mes Lames ont fini la campagne Arcanes sans réussir à sauver le Capitaine de Laincourt. Le scénario que j'envisage se déroulera plusieurs années après vers 1646. Elles devront se reformer sous le commandement de leur ancien camarades suite aux informations que le Cardinal aura rassemblé sur des tractations entre leurs anciens ennemis de la Loge des Arcanes et de l'Ordre de Jorramund.


Pour mon scénario je me base sur les archives de la ville de Kaysersberg:
Des troupes financées par les Suédois tentèrent en vain un premier assaut contre la ville et le château vers 1628.
En 1629, un régiment de Croates au service de l'Empire était caserné au château et malgré les précautions du commandant impérial Ossa les Suédois ont attaqué la cité impériale libre de Kaysersberg, faisant partie de la décapole, en 1632 et eurent raison de ses fortifications. Mais ils ne restèrent pas longtemps délogé par l'armée du Duc de Lorraine, Charles IV.
Ils revinrent plus tard en 1634, avec les français, pour reprendre la ville et sa vallée, puis délaissèrent l'emplacement pourtant stratégique.
Que venaient-ils faire ici? Pourquoi tant d'acharnement pour la conquête de cette petite cité?
Page 35 du Livre 1 "Enfin, la Suède, alliée de la France dans la bataille de Lorraine, serait là pour de sombres desseions."
Aux joueurs de le découvrir...

La France occupera alors la ville, mais les Lorrains feront venir de l'artillerie de Rouffach pour les déloger. Leur plan sera contrecarré lorsque des soldats français intercepteront le convoi. Ici ce sera la charge des Lames.


Dans le livre 1 p.33 il y a un petit texte d'ambiance sur le Graoully de Metz. Je m'en suis inspiré. Dans la vallée de Kaysersberg il y a également une petite légende sur un dragon.
Une vieille Abbaye, le Prieuré d'Alspach, était tenu par des nonnes. Soeur de Saint-George?
Je sais qu'elles sont normalement dévoué à la France, mais surtout pour s'opposer aux dragons. D'ailleurs en 1390, le roi de Hongrie Sigismond Ier (il sera sacré Empereur en 1433) créa un ordre de chevalerie l’Ordre du Dragon (en allemand : Drachenorden). Le fondateur voulait explicitement renforcer le christianisme et les vertus de la chevalerie. Mais en 1396 (au XIVème siècle, lors de la création en France de l'Ordre des soeurs de Saint-George) après la défaite de la bataille de Nikopol contre les Turcs, Sigismond Ier mit la "Communauté du Dragon" sous la protection de Saint Georges. Comme symbole, l'ordre choisit un insigne composé d'un dragon avec la queue enroulée autour du cou. Sur le dos du dragon, de la base du cou jusqu'à la queue, est posée la croix de saint Georges sur un drap d'argent.
Coïncidence?

D'ailleurs l'introduction de L'Alchimiste des Ombres de P. Pevel, place la scène en Alsace où les Gardes Noirs traquent l'Alchimiste en juin 1633.

La ville de Kaysersberg renfermait une commanderie de l'ordre teutonique et un couvent de Récollets dans la vallée de Saint-Jean, derrière Alspach. (l'Ordre religieu des Récollets sera très influent en Nouvelle-France dès 1615, et plus tard Louis XIV est tellement content de leur service qu'il désire qu'ils deviennent aumôniers dans ses armées. Ils combattent le calvinisme lors des guerres de religion mais optent pour un débat pacifique et la résolution du conflit sans violence. Ils œuvrent aussi aux soins des malades et des blessés de guerre)
A Kaysersberg on trouve également une léproserie à l'entrée de la cité. Voilà une belle ranserie qui trouve sa place dans notre histoire. Mais pourquoi avoir besoin d'un tel édifice? Les malades sont-ils plus nombreux dans la régions? Encore des questions à éclaircirent.

Je pense qu'au vue de toutes ces histoires les Naos, mais surtout l'Ordre de Joramund a un intérêt tout particulier pour quelque chose qui se trouve dans le coin. Mais pourquoi avoir organiser une rencontre secrète avec Le Chevalier au Dragon? Quel plan se cache derrière le Grand Dessein des Arcanes?
La France soutien Christine de Suède mais le Rieksdag s'oppose aux projets de la Reine d'écarter son ancien tuteur le Chancelier Oxenstierna. Des rumeurs font échos de sa présence dans les plaines d'Alsace et de Lorraines...
Les nouvelles ne parviennent plus du prieuré d'Alspach depuis quelques semaines, et le front est fragilisé par le retour du Duc de Lorraine qui remonte de Franche-Comté avec des troupes espagnoles pour tenter de prendre à revers l'armée françaises dirigée par Turenne.

Répondre